Qualité

Des formations intra entreprises : construites sur mesure, pour répondre aux besoins de chaque client.
Management qualité ISO 9001 version 2015

Référence : 02.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Comprendre la portée, la conception et la logique d’ensemble de la norme ISO 9001/2000.

Analyser en détails la signification de chacune des exigences.
Proposer des modalités d’application dans divers domaines.
Maîtriser les outils nécessaires à la mise en place d’un SMQ ou son évolution.

Audit interne au laboratoire – perfectionnement par coaching des auditeurs

Référence : 11.2.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Permettre aux participants de devenir auditeur interne et de justifier de leur qualification.

La méthodologie :
L’auditeur Senior accompagne le stagiaire dans les différentes phases de l’audit : préparation, réalisation de l’audit, réunion de clôture, rédaction du rapport. Il commente les situations et évalue la prestation, conseil le stagiaire sur les points à améliorer, et confirme les acquis. Une fiche d’évaluation est établie suite à la formation.

Qualité des documents et maîtrise de l’information au laboratoire

Référence : 03.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs :

Permettre aux participants :

– De comprendre les différents type de documents et informations utilisés dans un laboratoire (documentation technique, réglementation, documents qualité…).

– D’assimiler les règles de gestion et de maîtrise associées, conventionnelles et informatiques.

– De savoir rédiger et présenter un document qualité (procédure…).

Management de la qualité dans les laboratoires (ISO 17025)

Référence : 01.1.
Durée : 3 jour(s).
Objectifs : Comprendre la conception et la logique d’ensemble de la norme NF EN ISO/CEI 17025.

Analyser en détail la signification de chacune des exigences et proposer des modalités d’application dans divers domaines.

Evolution des exigences d’accréditation

Référence : 01.2.
Durée : 1 jour(s).
Objectifs : Comprendre les évolutions des exigences afin de les intégrer efficacement dans le système de management de votre laboratoire.

Proposer des solutions pratiques.

L’approche système et l’approche processus au laboratoire

Référence : 01.3.
Durée : 1 jour(s).
Objectifs : Comprendre la logique d’une approche système et d’une démarche processus dans le cadre de l’amélioration continue.

Acquérir une méthodologie pour la mise en place dans le cadre d’un laboratoire accrédité.

La communication qualité

Référence : 10.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Permettre aux stagiaires d’identifier les différents modes de communication existant dans leur structure, d’établir le ou les processus associés, et les dispositions de maîtrise à mettre en place pour démontrer de leur conformité aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025.

Connaître en terme d’organisation et de communication les meilleurs moyens de favoriser la vie du système de management de la qualité.

Une partie du stage est consacrée à la communication orale, pour permettre aux stagiaires d’acquérir et développer les moyens pour savoir animer, motiver et mobiliser autour du thème qualité.

Comprendre et résoudre les problèmes révélés par l’absence d’adhésion du personnel et les conflits d’autorité qui peuvent naître entre les responsables et les appréhender avec confiance et méthode.

L’audit interne au laboratoire

Référence : 11.1.
Durée : 4 jour(s).
Objectifs : Permettre aux participants de maîtriser les outils de base et l’audit de laboratoire et la méthodologie à suivre.

Leur fournir les éléments insdispensables, en termes de communication, pour installer le climat de confiance nécessaire au succès de l’audit.

Les futurs audités pourront mieux percevoir la démarche de leurs interlocuteurs.

Le stage a été conçu sur la base de la norme internationale ISO 19011 relative au management des audits, à leur déroulement, et aux critères de qualification des auditeurs.

Mesure de la satisfaction des clients au laboratoire

Référence : 12.
Durée : 1.5 jour(s).
Objectifs : Comprendre les enjeux d’un système de mesure de la satisfaction des clients ainsi que les conséquences au niveau de la politique qualité du laboratoire.

Appréhender au mieux les différents processus (et les outils associés) pour la mesure de satisfaction des clients de laboratoire.

Etre capable de définir, pour son propre laboratoire, les modalités de mesure de la satisfaction des clients et l’exploitation des résultats :
– Qu’est ce que la satisfaction des clients ?
– Comment la mesurer ?
– Comment exploiter les résultats ?

Management qualité au sein des organismes d’inspection ISO 17020

Référence : 19.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Comprendre la conception et la logique d’ensemble de la norme NF EN ISO/CEI 17020. Passage à la version 2012.

Analyser en détail la signification de chacune des exigences et proposer des modalités d’application dans divers domaines.

Management de la qualité dans les LBM (ISO 15189)

Référence : 01.4.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Comprendre la signification et la portée des dispositions prévues par la norme ISO 15189.
Assimiler la logique d’ensemble du système d’assurance qualité au laboratoire conçu dans l’objectif de satisfaction de l’ISO 15189.

Analyser les points clés pour l’application du référentiel et comprendre les mesures correspondantes à mettre en place.

Savoir organiser la démarche qualité au laboratoire en planifiant et en coordonnant les actions et les contributions par un projet associant tous les acteurs du laboratoire.

Technique

Des formations intra entreprises : construites sur mesure, pour répondre aux besoins de chaque client.
Validation des méthodes d’analyses pour les analyses microbiologiques

Référence : 06.2.
Durée : 3 jour(s).
Objectifs : Apporter aux stagiaires les outils statistiques nécessaires pour le calcul et le traitement des données des analyses.

Acquérir l’ensemble des connaissances théoriques et pratiques sur la validation des méthodes et l’évaluation de leurs critères de performance.

Savoir constituer un dossier de validation.
Savoir présenter les résultats d’analyses avec leurs incertitudes estimées

Autocontrôle et contrôles des essais ou analyses : les cartes de contrôles

Référence : 07.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Savoir construire et mettre en œuvre une carte de contrôle pour une méthode d’essai, d’analyse ou d’étalonnage.

Savoir interpréter et exploiter les informations obtenues, pour pouvoir anticiper les éventuelles dérives des méthodes et équipements.

Les outils statistiques au laboratoire

Référence : 08.
Durée : 1 jour(s).
Objectifs : Connaître les applications possibles de l’usage des outils statistiques dans un laboratoire.

Analyser leur intérêt et leur portée en fonction des situations.

Selon les applications visées :
– Savoir définir les plans d’expérience statistiquement exploitables.
– Connaître les outils de traitement des données.

La métrologie pratique au laboratoire

Référence : 04.1.
Durée : 3 jour(s).
Objectifs : Initier les stagiaires aux notions de base de la métrologie.

Leur donner les éléments pratiques pour aborder, dans leurs laboratoires, les questions métrologiques pour la majorité des domaines de mesure : températures, masses, pressions, longueurs, volumes (verrerie volumétrique).

La métrologie PHYSICO – CHIMIQUE

Référence : 04.2.
Durée : 1 jour(s).
Objectifs : Donner les solutions possibles pour aborder les questions métrologiques en terme de raccordement, d’étalonnage et de suivi de ces équipements automatiques d’analyses ou d’essais.

L’estimation des incertitudes sur les résultats d’essais, d’analyses ou de prélèvement

Référence : 05.1.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Acquérir une méthodologie pour le recensement des causes d’erreurs et l’estimation des incertitudes sur les résultats.

Savoir effectuer en pratique un calcul d’incertitudes sur un résultat d’étalonnage, d’essai ou d’analyse.

L’estimation des incertitudes sur les résultats d’analyses microbiologiques

Référence : 05.2.
Durée : 3 jour(s).
Objectifs : Savoir recenser les causes d’incertitudes sur les méthodes d’analyses microbiologiques et, en fonction de leur criticité pouvoir les quantifier ou les maîtriser.

Acquérir une méthodologie et une approche pour estimer les incertitudes sur les résultats d’analyses microbiologiques.

Maîtriser les outils statistiques et mathématiques utilisés dans le traitement et l’exploitation des résultats et données d’analyses microbiologiques.

Portée flexible et validation des méthodes d’analyses

Référence : 06.1.
Durée : 3 jour(s).
Objectifs : Apporter l’ensemble des connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la constitution d’un dossier de validation d’une méthode.

Présenter l’état des travaux nationaux et internationaux et les différentes approches en la matière.

Aborder les diverses solutions à mettre en œuvre en fonction de la nature de la méthode et de la technique concernée. Permettre aux laboratoires de définir leur procédure générale de validation d’une méthode d’essai ou d’analyse et de savoir constituer un dossier de validation.

Informatique et exigences d’accréditation

Référence : 09.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Comprendre les exigences d’assurance qualité applicable aux systèmes informatiques.

Maîtriser les principes et la méthodologie de validation des logiciels. Prévoir lors de l’acquisition d’un logiciel les fonctionnalités essentielles pour répondre aux exigences d’assurance qualité.

Définir le rôle de chacun et assurer la traçabilité des données.
Connaître les précautions à prendre concernant la sécurité des données.
Définir l’organisation et les procédures pour l’exploitation et les fonctionnements des systèmes informatiques.

Spécialité

Des formations intra entreprises : construites sur mesure, pour répondre aux besoins de chaque client.
Management de l’environnement ISO 14001

Référence : 18.
Durée : 1 jour(s).
Objectifs : Fournir aux participants la méthodologie et les moyens pour développer une démarche de management environnemental en complétant ou non d’une démarche de certification ISO 9001, à partir des normes ISO 14000.

Maîtriser les aspects environnementaux (éléments d’activités) qui peuvent avoir un impact environnemental significatif.

Établir un plan d’actions pour définir quels sont les moyens à mettre en œuvre pour diminuer l’impact des activités d’un organisme sur l’environnement.

Système de management au laboratoire, intégration de l’hygiène et de la sécurité

Référence : 15.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : La gestion de l’hygiène et sécurité dans les laboratoires est souvent traitée en dehors du système de management de la qualité.

Néanmoins l’habilitation des techniciens aux analyses peut nécessiter une formation sur les risques encourus et les procédures à respecter (prions,virologie, bactériologie).

Il ressort de l’évolution normative (OHSAS) que le système de management de la qualité peut être un outil utile pour intégrer et gérer les dispositions d’hygiène et sécurité dans l’organisation générale des laboratoires.

Le stage Capital et Qualité a pour objectif de susciter la réflexion en proposant :
– Une approche méthodologique pour le recensement, l’évaluation et la gestion des risques en hygiène et sécurité.
– Des modèles de document permettant d’intégrer la gestion de l’hygiène et sécurité dans le système de management du laboratoire.

Méthode HACCP et mise en place du système

Référence : 16.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Comprendre l’intérêt de l’utilisation de la méthode HACCP (analyse des dangers par la maîtrise des points critiques) dans le cadre de la réglementation.

Fournir aux participants la méthodologie et les moyens pour développer une démarche HACCP dans l’esprit management de la qualité, en complément ou non d’une démarche de certification ISO 9001.

Appréhender les différents risques de contaminations alimentaires pouvant survenir au niveau d’un produit donné, pour une activité donnée.
Établir un plan d’action pour définir les moyens de protection ou de lutte contre les dangers.

Les bonnes pratiques de laboratoire

Référence : 13.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Passer en revue les principes relatifs aux BPL de façon à en comprendre la portée, les limites et les interprétations possibles. Comparer, en plus, ces principes aux exigences du COFRAC.

Mieux appréhender la demande des organismes procédant à des inspections de laboratoires BPL (AFSSAPS, COFRAC, AFSSA …).
Mieux gérer ses inspections.

Aborder les aspects relatifs à la réalisation d’un programme d’inspections internes (aspects humains, méthodologiques et techniques).

Validations des méthodes d’analyses pour les analyses microbiologiques

Référence : 06.2.
Durée : 3 jour(s).
Objectifs : Apporter aux stagiaires les outils statistiques nécessaires pour le calcul et le traitement des données des analyses.

Acquérir l’ensemble des connaissances théoriques et pratiques sur la validation des méthodes et l’évaluation de leurs critères de performance.

Savoir constituer un dossier de validation.

Savoir présenter les résultats d’analyses avec leurs incertitudes estimées.

La métrologie dans les LBM

Référence : 14.3.
Durée : 0 jour(s).
Objectifs : Clarifier la situation et apprendre à évaluer ses besoins métrologiques.

Proposer des méthodologies, fournir des procédures, des outils et des solutions adaptées aux besoins spécifiques des LABM.

En fonction des modules choisis, les stagiaires pourront assimiler : les connaissances de base en métrologie; les solutions métrologiques à mettre en œuvre pour les différentes grandeurs (volumes, températures …).

Management de projet

Référence : 17.
Durée : 2 jour(s).
Objectifs : Le management par projet avec responsabilisation des acteurs et approche qualité dans la planification et la réalisation se répand de plus en plus au sein des PMI PME conscientes des enjeux futurs et des besoins de mobilisation rapide des ressources de l’entreprise pour être gagnante.

Tous les acteurs de l’entreprise sont à différents titres concernés par le management de projet :
– Les dirigeants et les responsables fonctionnels qui peuvent en faire un structure efficace alliant la délégation, le contrôle et la mesure de la performance individuelle et collective.
– Les responsables opérationnels qui peuvent se transformer en chef de projet une fois que ceux-ci ont décidé avec les responsables et négocié avec les acteurs.
– Les participants qui doivent contribuer par leurs actions volontaristes au succès des projets.

Contact

Demande d’informations

*

*

*